Une rentrée pas comme les autres

Publié le par AC

C'est à l'école que l'enfant démarre son apprentissage des savoirs et apprend à connaître et accepter l'autre. Il y découvre la diversité, développe des valeurs universelles et structure son esprit critique.

Attachée à préserver ce rôle fondamental de l'école, et dans le contexte particulier d'une crise sanitaire s'additionnant à un plan Vigipirate toujours actif, la Ville de Chaville a relevé le défi de rouvrir ses écoles dans le respect des différents protocoles imposés.

Malgré ces contraintes, la Ville poursuit son plan de rénovation des sites scolaires lancé en 2008.

Les défis climatiques et sanitaires renforcent notre volonté d'introduire dans les écoles îlots de fraîcheur, préaux et espaces verts, afin d'améliorer le cadre de vie des enfants, du personnel et des enseignants.

L'école au cœur de son quartier : sur la base d'une architecture moderne et structurante pour les quartiers, la rénovation énergétique selon les dernières normes des bâtiments scolaires vise à améliorer l'isolation thermique et à diminuer l'empreinte carbone, sans oublier la mise aux normes de l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

C'est ainsi que les écoles maternelles des Jacinthes et des Iris trouvent leurs capacités d'accueil augmentées, bénéficiant de salles supplémentaires adaptables selon les effectifs et les besoins, à usage scolaire ou périscolaire. Elles seront prochainement dotées de cours végétalisées.

La rénovation de l'école Anatole France et la construction de nouvelles salles périscolaires à Ferdinand Buisson doteront les centres de loisir d'une capacité largement suffisante pour répondre aux attentes des familles.

La mise à neuf de toutes les écoles de Chaville dans le respect des normes environnementales en vigueur sera achevée après les travaux des écoles maternelles des Myosotis et des Muguets. Gageons qu'elles offriront aux petits Chavillois des espaces apaisés, propices aux apprentissages.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article