Le Pôle seniors

Publié le par R pour C

3 questions à Armelle Tilly, maire adjoint déléguée à la solidarité intergénérationnelle et aux personnes âgées.

Expliquez-nous le rôle du Pôle seniors.

Nous souhaitons avant tout gagner en lisibilité et en efficacité. Auparavant, les actions de la Ville étaient diluées à travers plusieurs services et un grand nombre d'interlocuteurs. Les principaux intéressés avaient du mal à s'y retrouver. D'où l'idée de rassembler tous les services dédiés aux personnes âgées dans une seule et même entité. Et de reconsidérer notre manière de fonctionner pour être au plus proche de la réalité. Désormais, nous pensons à nos aînés dans leur globalité en l’accompagnant dans leur parcours de vie. C'est une politique plus humaine.

Quel est votre ligne politique par rapport aux seniors ?

Les seniors ont beaucoup donné pendant leur vie active, dans leur travail, leur investissement dans la vie locale. Prendre soin d'eux en retour est pour nous une évidence. Ils représentent aussi une part grandissante de la population de la commune (plus de 15 %). D'ici 2040, leur nombre aura doublé. Il est primordial de les accompagner au mieux, en fonction de leurs besoins et de leurs difficultés. Malgré la baisse des dotations de l'État et la péréquation de plus en plus contraignante, Chaville n'hésite pas à investir pour eux.

Quel est votre objectif à long terme ?

Les retraités de demain n'auront probablement pas les mêmes attentes que les anciens d'aujourd'hui. Il faudra leur offrir des prestations ludiques, multiplier les manifestations, tisser davantage de liens. À nous de donner plus de sens à leur retraite, en créant des passerelles notamment avec les plus jeunes à travers le bénévolat ou l'organisation d'animations. Il est essentiel d'éviter toute fracture intergénérationnelle en cultivant le vivre ensemble.

Publié dans Solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article