2018, Voie Royale, la parole aux Chavillois

Publié le par R pour C

Le projet "voie royale" arrive enfin dans sa dernière ligne droite ! Après la concertation préalable organisée en 2016, toute l'année 2017 a été consacrée par les services du Conseil départemental des Hauts-de-Seine - maître d'ouvrage - à un important travail de dialogue et de consultation pour affiner, mètre à mètre, le projet de requalification des quelque 4 km de la "RD 910", du Pont de Sèvres à la "Pointe de Chaville". Pas toujours facile en effet de faire converger les besoins et de satisfaire les attentes, parfois contradictoires, de tous les usagers et riverains de cet axe majeur, fréquenté par quelques 7 000 véhicules par jour et par sens de circulation (et jusqu'à 12 000 en approche du Pont de Sèvres). Ainsi, les commerçants des deux communes concernées, Sèvres et Chaville, les associations d'usagers de la route, les associations cyclistes, et bien sûr la RATP et les élus et les ser­vices techniques des deux villes ont été associés à de très nom­breuses réunions de travail pour réfléchir, arbitrer et composer à plusieurs mains le projet qui sera présenté aux Chavillois au premier trimestre 2018 et fera l'objet d'une enquête publique au cours de laquelle chacun pourra s'exprimer.

L'enjeu pour Chaville est évidemment majeur : transformer la vieille "nationale 10" en "boulevard urbain" apaisé, reverdi et paysage, faisant une place majeure aux circulations douces et, au final, renouer les deux "rives" de la ville !

À l'issue de l'enquête publique le projet pourra être finalisé pour la fin de l'année. Puis viendra le temps des travaux... qui, bien entendu, vu l'ampleur du projet, seront phasés sur plusieurs années.

Mais quelle belle perspective pour l'avenir et la qualité de vie à Chaville.

Publié dans urbanisme, circulation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article