Se soigner à Chaville

Publié le par RPC

Trouver un médecin généraliste disponible devient de plus en plus compliqué. C'est un constat. Les causes au niveau national sont multiples et connues : numerus clausus, spécialisation au détriment de la médecine générale, féminisation de la profession, choix familiaux et mobilité professionnelle, départs à la retraite non compensés, prix de l'installation, regroupement des hôpitaux... L'ensemble de ces paramètres conduit à ressentir une baisse de l'offre de soins sur l'ensemble des territoires. Consciente de ces problématiques, la Mairie a mandaté l'Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) afin d'établir un diagnostic de l'offre des soins. À l'instar des autres communes d’Île-de-France, Chaville subit de plein fouet plus qu'une pénurie (la ville compte désormais neuf médecins généralistes et sept omnipraticiens).

Si ce rapport confirme nos préoccupations, il confirme aussi nos atouts. La ville a la chance de bénéficier d'une offre hospitalière et de qualité avec le Centre Hospitalier des Quatre Villes. Elle dispose en soins de proximité de presque toutes les spécialités : ophtalmologie, ORL, dermatologie, radiologie, gastro-entérologie, pédopsychiatrie, chirurgie dentaire... sans omettre un cabinet d'urgence dévoué et une offre paramédicale (infirmières, kinésithérapeutes...).

Récemment, l'inauguration du centre-ville s'est accompagnée de l'ouverture d'un nouveau centre médical, avec notamment une gynécologue, et du déménagement du cabinet d'orthodontie dans ses nouveaux locaux.

La ville, à proximité de Paris et forte de sa politique locale dynamique, présente des atouts majeurs pour accueillir de jeunes professionnels de santé, et plusieurs projets sont d'ores et déjà à l'étude, en concertation notamment avec les services de l'URPS et l'Agence Régionale de Santé.

Plus que de panser, la ville souhaite penser son offre de soins, afin de développer une solution pérenne d'accès aux soins de premier recours.

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article