La garde des tout-petits

Publié le par R pour C

Comment évoluent les modes de garde ?

Armelle Tilly : Nous sommes à l'écoute des changements sociétaux et des besoins de nos concitoyens qui veulent des structures plus petites et plus familiales. Nous devons aussi composer avec le désengagement de l'État et répondre aux attentes des familles, en anticipant l'accroissement de la population. Aussi, nous privilégions des modes de garde diversifiés pour maintenir une offre de qualité.

Quels sont vos projets à court et long terme ?

AT : Nous devrions ouvrir une Maison d'assistantes maternelles de plus de 90 m2 à la rentrée 2016. Située en centre-ville, aux Créneaux, elle fonctionnera un peu comme une crèche. Entièrement mise aux normes de la Petite enfance, elle sera confiée à trois assistantes maternelles indépendantes. Avant 2020, l'offre de micro-crèches devrait également s'enrichir de deux nouvelles structures : l'une située à l'hôtel Rive gauche et l'autre à Maneyrol.

Publié dans Petite enfance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article