Prévention jeunesse

Publié le par R pour C

Trois questions à Michel Bès, conseiller municipal délégué à la jeunesse au sport et à la prévention jeunesse.

Pourquoi avoir créé une coordination de la Prévention Jeunesse ?

En mars 2015, nous avons souhaité, avec le maire, rassembler tous les acteurs chavillois intervenant dans le domaine de la prévention: élus, services municipaux, associations, écoles... Les échanges ont mis en lumière les besoins pour améliorer et développer les actions locales à destination des jeunes. De cette réunion est ressortie la nécessité de développer les collaborations entre acteurs de terrain et donc, de créer une coordination de la Prévention Jeunesse à Chaville. Le choix pour ce poste de Nicolas Ivanoff, éducateur sportif, s'est imposé à tous. Avec Ali Lebdiri, qui connaît bien les jeunes, nous souhaitons former un binôme complémentaire.

Le maître mot est donc la transversalité ?

En effet et c'est bien là le but des stages Chaval' Ensemble. Ce sont de véritables stages de l'éveil et de l'ouverture: aux autres, à la culture, à la citoyenneté, à l'environnement... Ils rejoignent en cela l'action "Chaville Solidarité" grâce à laquelle les jeunes rendent visite aux personnes âgées et isolées de la commune. La transversale se fait également entre générations!

Quel est le rôle des associations dans la prévention ?

Il est primordial ! Avec la diminution du temps scolaire, on s'aperçoit que le milieu associatif devient un lieu complémentaire de l'apprentissage citoyen, de l'éducation et de l'animation du territoire. Les associations sont un véritable vecteur éducatif et social de notre société, complémentaire à l'autorité parentale et à l'éducation scolaire. Le sentiment d'appartenance à un club, la mixité, l'ouverture aux autres créent du lien et donnent des points de repère indispensables au bon équilibre de nos jeunes.

Publié dans Jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article