Nouveaux aménagements urbains à Chaville

Publié le par le groupe de la majorité municipale

Qu’en est-il du grand chantier du centre-ville ?

Christophe Tampon-Lajarriette : Nous arrivons dans la dernière phase mais nous ne sommes pas encore au bout. Dès septembre, entreront en service l'Espace Culturel et de Loisirs et l'espace Mozaïk. L'ensemble des espaces publics (voirie, plantation d'arbres, mise en service du marché, ouverture des commerces...) sera terminé fin 2015, début 2016 et une consultation pour la réhabilitation et la mise en valeur de l'ancienne "école Gérard" est en cours.

D'ici l'été 2016, seront livrés les derniers logements : les maisons de ville (rue des Fontaines Marivel), un immeuble social de 44 logements (5, rue Anatole France] et la résidence Cœur boisé. Mais nous n'avons pas travaillé que sur le centre-ville durant ces dernières années !

Quels autres projets de la Ville sortiront de terre ?

Christophe Tampon-Lajarriette : Un permis de construire a été déposé fin juillet pour le "site Marivel". Après la rénovation des tennis couverts, l'objectif est de construire trois petits immeubles (4 500 m2 de logements dont 25 % de logements sociaux) et de reconstruire un club house et des espaces pour des activités sportives et associatives.

Dans le secteur de la gare Rive droite, le bâtiment occupé il y a quelques années par l'Académie des Beaux-arts était extrêmement dégradé, voire dangereux. Cette maison de caractère, appartenant à la Ville, a été totalement rénovée. Cette opération exemplaire de sauvegarde du patrimoine a été compliquée à réaliser pour garder tout l'aspect extérieur et l'esprit du bâtiment. Elle accueille la Maison de l'Enfance et de la Jeunesse regroupant des services municipaux et des espaces d'activités. Concernant l'aménagement urbain de ce secteur, prévu au PLU, une enquête publique a été réalisée au printemps, un appel à projet architecte - constructeur va être lancé et les trois projets présélectionnés feront l'objet d'une consultation des riverains début 2016. Enfin, le permis de construire a également été déposé pour la fin de la rénovation complète du carrefour du Puits-sans-Vin (angle des avenues de la Résistance et Roger Salengro), au bâti très médiocre, avec la construction d'une centaine de logements.

Et du côté des opérations d'initiative privée ?

Christophe Tampon-Lajarriette : Outre ces projets emblématiques, la Ville accompagne dans tous les quartiers des opérations privées de rénovation. Sont en cours, avenue Roger Salengro, la réalisation de 77 logements pour jeunes actifs (au n° 120), un projet de micro-crèche privée (au n° 368), une pension de famille avec une vingtaine de logements sociaux (au n° 996 -1020), un immeuble en accession à la propriété au n° 1918, une dizaine de logements rénovés ou réhabilités au 93, rue Albert Perdreaux et 40 logements dédiés au ministère de la Défense en cours de livraison au 40, rue du Pavé des Gardes. L'idée du PLU était de préserver l'espace pavillonnaire mais aussi d'accompagner la rénovation du bâti, parfois dégradé, et de permettre la construction de logements neufs pour accueillir une population familiale - et de jeunes couples -grâce à la diversité des projets. C'est ce qui est en train de se mettre en œuvre

Publié dans urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A-D Hessel 03/10/2015 10:19

Et pour la fibre optique, où en sommes nous ?
Pour rappel, sur ce même blog, on a pu lire «Avant la fin 2015, l'ensemble de la ville disposera d'un réseau de fibre optique "public"».
Merci d'avance pour votre réponse.