Au travail !

Publié le par RpC

Pour la première fois dans son histoire, alors que quatre listes étaient en compétition, Chaville a vu, dimanche 23 mars, l'élection municipale acquise dès le premier tour. Recueillant 53,49% des suffrages, l'équipe de « Rassemblés pour Chaville », conduite par Jean-Jacques Guillet, a obtenu 26 des 33 sièges du Conseil municipal et 6 sièges de conseillers communautaires sur 8.

Les Chavillois ont ainsi salué le bilan positif de la mandature qui s'achevait et adhéré à un projet s'inscrivant dans la continuité de l'action entreprise. Qu'ils en soient remerciés. L'équipe s'est immédiatement mise à l'ouvrage, les responsabilités étant rapidement réparties en son sein. Le travail, il est vrai ne manque pas, dans un contexte qui demeure morose et incertain. Mais la volonté, l'énergie sont là pour surmonter les obstacles.

Parmi ceux-ci, le nouveau gouvernement, mis en place après l'échec électoral de la gauche, nous a annoncé une baisse des dotations de l'État. On attend par ailleurs les nouvelles dispositions qu’il doit prendre sur la réforme des rythmes scolaires. Cette insécurité juridique et financière dans laquelle il plonge ainsi les communes ne peut que peser sur leur gestion. Elle nous conduit à nous engager rapidement sur la voie d'une plus grande mutualisation avec les communes voisines, rendue d'autant plus nécessaire que la disparition de la Communauté d'agglomération est programmée pour le 1er janvier 2016. Espérons cependant que le projet de Métropole du Grand Paris sera révisé dans un sens plus conforme à l'intérêt général. Tel qu’il est conçu, il ne vise qu’une chose : assurer la mainmise des socialistes sur l'agglomération parisienne. Là aussi les électeurs ont tranché. La majorité des sièges de la future métropole est acquise à la droite et au centre ! Le simple respect de la démocratie exige donc que le gouvernement revoie sa copie comme il est en train de le faire sur le millefeuille territorial. Nous agirons dans cette direction, car c'est l'intérêt de notre ville de ne pas se voir brutalement privée de ses compétences en matière d'urbanisme et d'habitat.

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article